page 9 bisTHE TIMES du 31 mai 2006 " Voilez ces statues nazies ", ont déclaré les activistes juifs à Berlin (de notre correspondant Roger Boyse) Les amateurs de football qui pénétreront dans le stade olympique de Berlin se verront confrontés à quelques uns des fantômes les plus puissants de l’ère nazie : des statues aux larges épaules sculptées à la demande d’Adolf Hitler pour célébrer la race des maîtres, les Aryens. Et aujourd’hui des activistes juifs demandent que ces statues soient recouvertes de toiles, ou mieux totalement enlevées, pour protéger les amateurs de football de ce qu’ils appellent " propagande nazie. " Lea Rosh, qui a mené la campagne pour l’érection d’un mémorial de l’Holocauste au centre de la ville, a fait de cette campagne pour le " voile " sa nouvelle cause. " Tout au moins, il faudrait dissimuler aux regards les statues d’Arno Breker et donner une explication sur le socle " a déclaré Madame Rosh hier. Breker, mort en 1991, était l’un des plus grands sculpteurs européens bien avant la venue au pouvoir des nazis et la puissance de ses oeuvres attira l’attention d’Hitler. Ses sculptures étaient censées orner le nouveau Berlin qu’Hitler et son architecte principal, Albert Speer, avaient l’intention de bâtir après la guerre. Pour le stade olympique, construit pour les Jeux de 1936, Breker sculpta la Femme victorieuse et l’Athlète du Décathlon. Madame Rosh voudrait que ces deux statues soient voilées, ainsi que des statues colossales de lanceurs de disque et de coureurs de relais par Karl Abiker, l’Athlète au repos de Georg Kolbe et beaucoup d’autres oeuvres disséminées dans le stade. " Breker était un nazi de haut rang ", a dit Madame Rosh. " Il est inacceptable que ses statues soient encore offertes aux regards du public. " Ralph Giordano, important romancier juif allemand, fait campagne pour que ces statues soient réduites en poudre ou fondues. " Ces statues sont affreuses et trompeuses ", dit-il. " J’exige que ces statues soient retirées du stade, rapidement détruites et jetées au rebut. " Les historiens ne sont pas très convaincus que le retrait de ces statues servirait à quoi que ce soit et font remarquer qu’il s’agirait d’une distorsion de l’histoire d’Allemagne. " Une grande partie de l’art du XXème siècle est lié à des dictatures " a fait remarquer l’historien Christoph Stölz. " Nous devrions mettre des plaques explicatives au pied de ces statues. La connexion entre la célébration du corps et le racisme est compliquée. " (Traduction par Anne-Lys sur le site http://www.lesmanantsduroi.com/)
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< AUX FOUS ! AUX INCULTES ! AUX BARBARES ATTARDÉS ! <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
Jean Goujon (vers 1500/1510 - après 1565) Certains le font naître vers 1500, d'autres vers 1510. On perd sa trace après 1565. Certains le font mourir dès 1566, d'autres en 1572, le sinistre jour de la Saint Barthélémy (24 août) 1572, où, calviniste, un coup d'arquebuse l'aurait tué en lui brisant les reins, alors qu'il était sur un échafaudage au vieux Louvre.
Jeune fille arrachant sa flèche à l'Amour Lindre (XIXème siècle) reproduction
LES TROIS GRÂCES Aristide MAILLOL LA MONTAGNE (1861-1944)
Trois des six nymphes de la fontaine des Innocents (primitivement dénommée fontaine des Nymphes) de Jean Goujon 1,copie de 1788; 2 et 3, originaux (Louvre)
musee imaginaire au rine n'est tout blanc rien n'est tout noir musique Chostakovitch
QUELQUES DIVINS SCULPTEURS
À GENOUX D'ARNO BREKER (1900-1991)
VÉNUS AU BELVÉDÈRE de Praxitèle, copie romaine
AU MUSÉE EUROPÉEN IMAGINAIRE
DIVINISER LA BEAUTÉ FÉMININE, C'EST ÉLEVER L'ÂME HUMAINE. IL EN EST DE L'ESSENCE MÊME DE L'ART EUROPÉEN. IL EST TEMPS D'EN FINIR AVEC CE PRÉTENDU "ANTI-RACISME" QUI N'EST RIEN D'AUTRE QU'UNE CERTAINE GLORIFICATION DU LAID, DU BANCAL, DU DIFFORME, DU BAS ET DU VULGAIRE : UNE INFIBULATION OU UNE CASTRATION DE L'ESPRIT, UNE EXCISION OU UNE CIRCONCISION DU COEUR. UN DIKTAT ARCHAÏQUE ET RÉTROGRADE.
LA DANSE DE JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875) copie de Paul Belmondo